Pic de Guadeloupe

Pic de Guadeloupe
Le pic de Guadeloupe est devenu l’un des emblèmes de la faune locale. Il est la dernière espèce d’oiseau endémique à l’île et on le rencontre facilement dans le Parc National de la Guadeloupe dans la région de la Basse-Terre mais également dans les zones boisées de la région de la Grande-Terre. De loin, dans la forêt, on entend le toc-toc de son bec quand il construit son nid dans le tronc d’un arbre. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a classé le Pic de Guadeloupe parmi les espèces vulnérables en raison des diverses menaces qui pèsent sur sa survie à savoir : la déforestation, le braconnage ou encore les rats qui mangent ses oeufs.

Indicateurs

Espèce protégée

Fiche descriptive

  • Nom créole : Tapé ou Toto bois
  • Nom commun : Pic de Guadeloupe
  • Nom Anglais : The Guadeloupe Woodpecker
  • Nom scientifique : Melanerpes Herminieri
  • Habitat : Milieux forestiers (mangrove et forêt marécageuse et mésophile)
  • Répartition mondiale : Guadeloupe (seulement présent en Grande Terre et en Basse Terre)
  • Régime alimentaire : Fructivore et Insectivore
  • Alimentation : Termites, fourmis, larves d’insecte, myriapodes, divers fruits : bois canon, papaye, cythères, oranges, cabosses de cacao…
  • Saison de reproduction : De Février à Août
  • Nombre de petits : 3 au maximum
  • Poids : Max 100 grammes
  • Taille : 28 cm
  • Espèce protégée : Oui (proche d’être menacée selon l’IUCN)
  • Endémique de Guadeloupe : Oui
  • Endémique des petites-Antilles : Oui

Aspect visuel : Plumage noir et gorge rouge

Images