Lamantin

Lamantin
De l’ordre des siréniens, le lamentin a disparu des eaux guadeloupéennes depuis plus d’un siècle à cause de sa surpêche et d’une présence trop importante de l’homme. Aujourd’hui, une tentative de réintroduction de l’espèce est menée par le Parc National de Guadeloupe. Cet animal paisible s’adapte aussi bien aux eaux douces qu’aux eaux salées. C’est un herbivore qui mange entre 6 et 8 heures par jour pour avaler jusqu’à 15% de sa propre masse quotidiennement. Il a peu de prédateurs mais reste une espèce très fragile et vulnérable.

Indicateurs

Espèce protégée

Fiche descriptive

  • Nom créole : Manman Dlo, Mamani
  • Nom commun : Lamantin, Vache de Mer
  • Nom Anglais : Manatee
  • Nom scientifique : Trichechus Manatus
  • Famille : Trichechidae
  • Habitat : A proximité des littoraux, dans des eaux peu profondes ainsi que dans les embouchures de rivières
  • Répartition mondiale : Initialement présent de la Floride jusqu’au Brésil en passant par la côte Est de l’Amérique Centrale ainsi que dans la Caraïbes
  • Régime alimentaire : Herbivore
  • Alimentation : Se nourrit prinicpalement de plantes flottantes ou immergées (plantules de palétuviers, Jacinthe d’eau, graminées)
  • Reproduction : Mammifère
  • Saison de reproduction : Printemps et été au Nord et au Sud de la zone
  • Temps de gestation : 13 mois
  • Nombre de petits : 1 (2 dans de rares cas)
  • Poids : 400-550 kg
  • Taille : 2,8-3 mètres
  • Longévité : 2,8-3 mètres
  • Vitesse : 3 à 7 km/h (jusqu’à 25 km/h)
  • Espèce protégée : Oui
  • Endémique de Guadeloupe : Non
  • Endémique des petites-Antilles : Non

Aspect visuel : Couleur grise, son corps est de forme ovale est parsemé de poil sur le dos.

Images